Bien choisir son comptoir de cuisine - Centris.ca
8 août 2016

Bien choisir son comptoir de cuisine

Élément capital de la cuisine, le comptoir est soumis à une utilisation intensive et quotidienne. Il doit donc répondre à des critères de solidité, d’esthétisme et de prix.

On le retrouve aujourd’hui dans différents coloris et motifs comme dans de nombreuses matières : le stratifié, le granit, le bois, le verre, et bien d’autres… Voici donc quelques conseils pour vous aider à faire le bon choix.

La créativité du stratifié

Très économique, le comptoir stratifié est sans nul doute celui qui offre le plus de possibilités. Il se décline dans une large gamme de coloris, motifs et effets. Il imite le bois, le béton, la pierre ou l’inox et s’adapte à tous les styles de cuisines. Résistant aux taches comme à l’eau grâce à sa protection hydrofuge, il est facile d’entretien. Le plan de travail stratifié représente un excellent rapport qualité/prix. Attention tout de même de ne pas déposer un plat chaud ou de faire une découpe directement dessus.

La créativité du stratifié!

La chaleur du bois

Robuste et vivant, le bois s’invite dans toutes les cuisines. Bien que résistant, il se modifie avec le temps. On le vernit ou on l’huile régulièrement afin de le protéger. Son épaisseur et son essence (pin, chêne, bambou) caractérisent son style, sa résistance et son prix. Il se marie parfaitement avec d’autres matériaux comme le verre ou l’inox. Il reste cependant vulnérable à la chaleur.

La chaleur du bois!

La force du granit

Longévité et fiabilité caractérisent le comptoir de granit. Il offre une large gamme de coloris et de finis (mat, lisse, poli ou bouchardé). Il résiste à l’eau, à la chaleur et aux découpes. Son entretien – un coup d’éponge suffit – facilite le respect des mesures d’hygiène. Une seule ombre au tableau : son prix demeure assez élevé.

La force du granit!

La solidité du Corian

Nouvellement apparu sur le marché, le Corian est un matériau composé de résines acryliques et de poudres minérales. Écolo et très esthétique, le Corian résiste aux chocs, aux taches et à l’eau. Il conjugue à lui seul, la force du marbre et la douceur de la soie. On le retrouve dans une belle palette de couleurs qu’il est possible d’augmenter au gré de ses envies. Cependant, il craint la chaleur, la découpe et les produits chimiques. Produit haut de gamme, le Corian est un matériau qui se vend à un coût élevé.

La solidité du Corian

La tendance du verre

Élégant, brillant, le verre s’installe avec force dans les cuisines design. Naturel, il est résistant et facilite l’application des règles d’hygiène. Ce matériau est insensible aux taches et à l’eau, puisque non poreux, il s’entretient facilement. Il offre une gamme assez complète de modèles et finitions, mais attention, le verre craint la chaleur et les chocs. Son prix reste dans la moyenne.

La tendance du verre!

L’inox des chefs

Il a le vent en poupe et s’intègre facilement dans toutes les cuisines. Résistant à l’eau et à la chaleur, c’est un matériau sain. Cependant, il craint les rayures, reste vulnérable au calcaire et perd de sa brillance à force d’entretiens quotidiens. On peut l’entretenir avec du vinaigre d’alcool et un chiffon. Son prix reste élevé.

L’inox des chefs

Le bon ton du béton

Le béton s’est installé partout (mur et sol) pour investir aujourd’hui les plans de travail. Très solide, il nécessite d’être protégé de plusieurs couches de vernis pour ne pas absorber l’eau. On peut le retrouver dans de nombreuses couleurs et d’effets de matières, ce qui lui permet de s’accorder à tous styles de cuisines. Il s’entretient facilement au quotidien, mais demande d’être lustré annuellement. Bien qu’il se démocratise, son prix demeure assez élevé.

Le bon ton du béton

 

Des matériaux, des prix et des couleurs pour des comptoirs qui donnent vie à la cuisine et sans lesquels on ne saurait faire de bons petits plats!

Retour haut