12 juin 2017

Le notaire : le choix de qui?

Votre courtier immobilier vous appuie tout au long du processus d’achat ou de vente de votre propriété. Une fois une promesse d’achat signée, c’est au tour du notaire de jouer un rôle important.
Le notaire : le choix de qui?

Le choix de l’acheteur ou du vendeur?

Dans la plupart des cas, c’est l’acheteur qui choisit le notaire. Si l’acheteur contracte un prêt hypothécaire pour payer la propriété ou s’il la paie en totalité avec ses économies, le choix du notaire lui revient. Toutefois, si l’acheteur doit un solde au vendeur, c’est ce dernier qui a le choix du notaire.

Une entente peut également être prise entre les parties. Par exemple, un vendeur pourrait exiger de faire affaire avec un notaire en particulier. Si l’acheteur signe la promesse d’achat, c’est qu’il accepte le choix du notaire proposé par le vendeur.

Pour une construction neuve, c’est le promoteur-vendeur qui a le choix du notaire. Il est souvent bien plus facile pour lui qu’un seul notaire se charge d’officialiser toutes les transactions.

Des conseils pour bien le choisir

Peu importe qui fait le choix du notaire ou qui paie ses honoraires, le notaire est tenu par la loi d’être impartial auprès de chacune des parties de la transaction. Pour trouver un notaire en qui vous aurez confiance, informez-vous auprès de votre courtier ou de vos proches. Vous pouvez également valider votre choix avec la Chambre des notaires du Québec.

 

À lire aussi :

L’heure juste sur le fonds de prévoyance

Le RAP : l’élan pour devenir propriétaire

Conseils pour choisir un architecte

Retour haut