Taux d’intérêt fixe ou variable? - Centris.ca
17 mars 2016

Taux d’intérêt fixe ou variable?

Taux d’intérêt fixe ou variable?
Taux fixe ou taux variable pour votre prêt hypothécaire? Chaque option comporte ses pour et ses contre. Vous vous apprêtez à prendre une première hypothèque ou à la renouveler et, dans un cas comme dans l'autre, la question se pose inévitablement : quelle formule sera la plus avantageuse, à taux fixe ou à taux variable?

Taux d'intérêt fixe

On parle d'emprunt hypothécaire à taux fixe lorsque le taux d'intérêt est fixé jusqu'à l'échéance, tout comme le montant des versements. Il vous procure donc stabilité et quiétude pour toute sa durée, et les versements ne changeront pas jusqu'à la fin du terme. Les emprunts à taux fixe peuvent être ouverts – et donc susceptibles d'être remboursés à tout moment sans frais de rupture de contrat – ou fermés, ce qui implique des frais de rupture si le remboursement est effectué avant l'échéance.

Taux d'intérêt variable

Si vous optez pour un taux variable, les versements hypothécaires pourraient subir des variations à la hausse comme à la baisse. Si les taux du marché baissent, la fraction du versement affectée au remboursement du capital augmente. En contrepartie, si les taux du marché montent, la fraction du versement affectée au paiement des intérêts est plus élevée. L'hypothèque à taux variable peut être à échéance libre ou fixe.

Des avantages… et des inconvénients

Une hypothèque à taux variable vous offre une grande souplesse et peut devenir très avantageuse en cas de baisse des taux d’intérêt. Par contre, la volatilité des taux demeure imprévisible et la possibilité de subir une hausse du taux en vigueur existe. Quant à l'hypothèque à taux fixe, elle vous protège de la volatilité, mais n'a pas d'effet sur vos versements si les taux d'intérêt baissent.

Votre préférence à cet égard dépendra donc de votre degré d'acceptation du risque et de votre capacité à faire face à une augmentation de vos paiements hypothécaires.

Retour haut