19 juin 2017

Unifamiliales : où sont les propriétés les plus chères?

Voyons de plus près les différentes villes, municipalités ou arrondissements des régions administratives du Québec où le prix médian des propriétés est le plus élevé, selon les données provenant du système Centris®.
Unifamiliales au Québec : où sont les propriétés les plus chères?

 

Sans grande surprise, Montréal arrive en tête de la liste des régions administratives. C’est dans la ville de Westmount que le prix médian des unifamiliales est le plus élevé avec 1 375 000 $. Saint-Lambert, en Montérégie, arrive au second rang avec un prix médian de 554 000 $ en 2016 pour une unifamiliale.

C’est d’ailleurs Saint-Lambert qui enregistre la plus forte hausse par rapport à 2015 avec 12 %. Val-d’Or, dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue (11 %), et Drummondville, dans la région du Centre-du-Québec (5 %), arrivent au 2e et 3e rang.

C’est à Gaspé, dans la région de la Gaspésie/Îles-de-la-Madeleine, que le prix médian était le plus faible en 2016 avec 113 000 $. C’est également Gaspé qui a vu son prix médian diminuer le plus en 2016 avec une baisse de 18 %.

Ville/Municipalité/Secteur avec le prix médian des unifamiliales le plus élevé

 

 À lire aussi :

Prix de revente des copropriétés : parlons pied carré

Vendre ou acheter en premier

Établir le juste prix : une étape cruciale

Retour haut