12 octobre 2017

Votre maison est-elle prête pour affronter l'hiver?

L’hiver arrive toujours plus vite que vous l’avez prévu? Qu’à cela ne tienne, soyez cette année prêt à l’affronter! Dès que vous sentez que le moment est venu de sortir tuques et mitaines, pensez à ces trois mots : hiverniser la maison. Voici quelques conseils pour une maison 100 % prête pour l’hiver.
Votre maison est-elle prête pour affronter l'hiver?

Des fissures apparentes dans la fondation

Repérez les fissures qui sont visibles et faites-les réparer par un professionnel. Au-delà de l’aspect visuel, la fissure peut être causée par une infiltration d’eau, qui annonce un mauvais drainage du flux des eaux. Le dicton « mieux vaut prévenir que guérir » prend ici tout son sens...

Des fissures apparentes dans la fondation

Isolation adéquate des portes et fenêtres

Une bonne isolation des portes et fenêtres peut vous faire économiser énormément d’argent tout au long de l’hiver. En effet, selon Ressources naturelles Canada, plus de 25 % des pertes de chaleur sont causées par une mauvaise isolation des fenêtres. Si vous n’êtes pas prêt à investir pour de nouvelles fenêtres et certifiées ENERGY STAR®, vous pouvez toutefois réussir à minimiser les pertes de chaleur.

Si vous sentez l’air froid lorsque vous mettez votre main près de la fenêtre, les joints de celle-ci en sont la cause. Afin de remédier au problème pour l’hiver, ajoutez une pellicule coupe-froid, qui minimisera l'entrée d’air froid dans votre maison, réduisant du même coup votre facture de chauffage. En ce qui concerne le coupe-froid de la porte principale de la maison, son étanchéité peut être vérifiée en plaçant tout simplement une feuille de papier entre la porte et le cadre; si, une fois la porte fermée, vous pouvez retirer la feuille de papier facilement, c’est le signe que le coupe-froid devrait être remplacé.

Isolation adéquate des portes et fenêtres

Ramonage de la cheminée : pour votre sécurité

Il est recommandé (et même obligatoire dans certaines municipalités) de faire ramoner votre cheminée chaque année si vous chauffez au bois, soit avant les premiers froids automnaux ou au retour du printemps. La raison est bien simple : lors de la combustion du bois, le créosote, un liquide huileux utilisé pour la conservation du bois, se dépose peu à peu sur les parois intérieures de la cheminée et cause un étranglement du conduit de celle-ci, pouvant être la source d’un incendie dans votre cheminée.

Lorsque le chauffage est au mazout ou à l’anthracite, l’inspection et le ramonage de la cheminée devraient être effectués tous les trois ans. Faites appel au service d’un professionnel qualifié.

Ramonage de la cheminée : pour votre sécurité

Toiture et gouttières

Réalisez une inspection visuelle de votre toiture; repérez les bardeaux qui semblent être abîmés ou décollés. La réparation préventive de ces bardeaux peut éviter l’infiltration d’eau par la toiture, surtout si votre toit est en pente.

Les gouttières doivent être nettoyées afin de laisser libre cours au passage de l’eau. À la fonte de la neige, il est primordial que vos gouttières soient en très bon état et que l’écoulement de l’eau se fasse adéquatement. Pour ce faire, vous pouvez ajouter des protège-gouttières empêchant les feuilles et les débris de s’y accumuler. Aussi, portez une attention particulière à l’endroit où l’eau s’écoule des gouttières; il faut éloigner le plus possible l’eau des fondations de votre maison. Le béton n’est pas un matériau étanche et l’accumulation d’eau près des fondations peut être la cause de certains problèmes d’infiltration avec le temps.

Autour de la maison

Afin de minimiser la visite de rongeurs ou de fourmis charpentières sur votre terrain, le ramassage des feuilles mortes et des débris est requis; les débris de bois attirent les fourmis charpentières qui, au retour du froid, trouveront refuge dans votre maison, tandis que les feuilles mortes se transforment en nid pour les rongeurs.

Finalement, n’oubliez pas de fermer la valve du conduit extérieur d’eau, en ayant préalablement pris le temps de vider votre tuyau.

Avec ces quelques gestes, votre maison est maintenant prête à affronter l’hiver pour un retour du printemps sans aucune mauvaise surprise!

 

À lire aussi :

Fenêtres : comment faire le bon choix?

Isolation thermique: halte aux fuites!

Trucs pour réduire sa consommation d’énergie

Retour haut