Achat d’un chalet : ce qu’il faut savoir - Centris.ca
7 janvier 2016

Achat d’un chalet : ce qu’il faut savoir

Trouvez votre chalet dans les laurentides avec Centris.ca.

Chaque année, des milliers de Québécois font l’achat d’un chalet ou d’une maison de campagne. Leurs raisons sont aussi variées que valables : disposer d’un oasis de paix où se réfugier les week-ends et durant les vacances, se doter d’un toit pour profiter de sa retraite, loin du tumulte de la ville, ou faire l’acquisition d’une propriété qui assurera un revenu locatif.

L’achat d’un chalet exige autant de précautions que l’achat d’une propriété en milieu urbain. Avant d’acheter, il faut non seulement tenir compte de l’environnement, des services, de la qualité de la construction et des règlements municipaux concernant la location, mais aussi de vos besoins et des conséquences que cet achat aura sur votre budget.

Première étape : définissez vos besoins

Afin de faire un choix éclairé, réfléchissez à vos préférences et à votre mode de vie. Quelle utilisation souhaitez-vous faire de votre chalet? Pratiquez-vous des sports nautiques ou êtes-vous plutôt fervent de sports d’hiver? Souhaitez-vous recevoir vos amis à la campagne ou préférez-vous un endroit tranquille pour être seul? Êtes-vous bricoleur? Quelle distance vous semble acceptable entre votre résidence principale et votre chalet? Désirez-vous l’utiliser à longueur d’année ou le louer de temps en temps?

Deuxième étape : trouvez l’emplacement idéal

La valeur d’un chalet ou d’une maison de campagne est grandement influencée par son environnement et son accessibilité. En général, les acheteurs recherchent une maison confortable, située dans un endroit où ils pourront profiter de la nature et s’adonner à leurs sports et loisirs favoris, tant l’hiver que l’été. Profitez pleinement de votre investissement en trouvant un environnement facile d’accès qui concorde avec votre mode de vie.

Troisième étape : faites vos calculs!

Rappelez-vous qu’une deuxième propriété entraîne des frais fixes substantiels : assurances, taxes, chauffage, téléphone, internet, électricité, eau, sans oublier l’investissement en argent et en temps que requièrent le transport et l’entretien. La tonte du gazon, les travaux de jardinage, de même que les rénovations qui deviendront nécessaires au fil des ans risquent d’impliquer des dépenses importantes. La règle d’or à suivre pour l’achat d’un chalet : soyez réaliste dans vos calculs! Assurez-vous que le montant consacré à votre résidence secondaire soit compatible avec votre budget.

Retour haut