23 juin 2021

Ce qu’il faut savoir sur la fosse septique

Si vous avez acheté récemment votre première maison à la campagne, vous avez probablement bien des questions au sujet de la fosse septique, n’est-ce pas ? Soyez sans crainte : cet article répond aux questions les plus courantes concernant les fosses septiques.

Qu’est-ce qu’une fosse septique ?

Quand une maison n’est pas reliée à un service municipal d’égouts, il faut installer une fosse septique. Il s’agit d’un réservoir enfoui dans le sol à proximité de votre maison.

Le principe commun à toutes les fosses septiques est le suivant : les eaux usées sont envoyées dans ce réservoir où les bactéries transforment les résidus liquides ou semi-liquides. Les liquides sont évacués par des tuyaux vers un champ de drainage. Les matières liquéfiées sont évacuées à l’aide de tuyaux percés. Il ne reste plus dans le fond du réservoir qu’une boue qui doit être retirée pour éviter que la fosse septique se bouche.

À quelle fréquence faut-il faire nettoyer la fosse septique ?

En fonction de l’utilisation, la fosse septique doit être vidée tous les deux, trois ou quatre ans. S’il s’agit de votre résidence principale, la loi québécoise exige une vidange aux deux ans. S’il s’agit plutôt d’un chalet ou d’une résidence secondaire, vous pouvez attendre un peu plus longtemps.

Attention : plusieurs municipalités ont des exigences précises concernant les fosses septiques. Assurez-vous de vérifier ce qu’il en est dans votre cas.

Quand faut-il changer la fosse septique ?

Les fosses septiques ont une durée de vie de 20 à 25 ans.

Comment peut-on savoir s’il est temps de vider la fosse septique ?

Vous pouvez ouvrir une trappe qui recouvre votre fosse septique et y descendre un bâton pour connaître le niveau de résidus accumulés. Si le niveau dépasse la moitié de la hauteur, il est temps de faire appel à des spécialistes du vidage des fosses septiques.

Mais vous devez aussi être attentifs à différents signes que votre fosse septique est pleine :

  • l’eau (ou les résidus) s’écoule plus lentement dans vos drains ;
  • vous remarquez des refoulements d’eau dans la douche ou les éviers ;
  • les drains dégagent des odeurs désagréables ;
  • le gazon qui recouvre la fosse septique est plus vert ou croît plus vite que normal (le trop-plein de la fosse septique lui donne plus d’eau) ;
  • le sol est détrempé aux alentours de la fosse ;
  • il y a une croissance anormale d’algues dans les ruisseaux ou cours d’eau près de votre terrain (les détergents peuvent favoriser la croissance des algues).

Attention : si vous entendez des bruits d’écoulement en vidant la laveuse ou une baignoire, il se peut que l’évacuation soit bouchée.

Rappelez-vous qu’un vidage périodique est la meilleure méthode pour éviter des problèmes avec votre fosse septique.

Quelles sont les précautions à prendre pour maintenir une fosse septique en bon état et assurer son efficacité ?

En plus de procéder régulièrement à un vidage, il est prudent de :

  • ne pas installer une structure lourde ou circuler avec un véhicule sur le terrain d’une fosse septique ;
  • ne pas jeter dans les toilettes de mouchoirs, tampons hygiéniques et autres produits qui se décomposent plus difficilement ;
  • restreindre l’utilisation de produits nettoyants chimiques ;
  • ne pas jeter dans les drains de graisses ou d’huiles, de peintures, etc.

La fosse septique a besoin de micro-organismes pour « digérer » les matières qu’on y dépose. Il faut donc éviter d’y jeter tout produit qui nuirait à leur efficacité.

Si vous avez une fosse septique, voici ce qu’il faut retenir : vous devez faire attention à ce que vous y jetez, la vidanger régulièrement et rester attentif à tout signe de problèmes.

Pour en savoir plus, consultez ce Guide des bonnes pratiques.

À lire aussi :

Remplacer votre entrée d'eau en plomb

Comment nettoyer les conduits et tuyaux de votre maison ?

Prévenir les dégâts d’eau avec une pompe de puisard

Retour haut