21 janvier 2021

Comment rajeunir un escalier?

Il est rare qu’on pense décoration et escalier! Pourtant, les marches menant à l’étage ou au sous-sol sont un élément central souvent négligé de la maison. Outre retirer la vieille moquette usée de façon inégale, y a-t-il des façons de rendre cette partie de la maison au goût du jour en modernisant un peu son look?

Source : https://www.pinterest.ca/pin/757941812278791404/

Le bois, un indémodable

Résistant et durable, le bois est le matériau de prédilection des montées. Récupérer du vieux bois ou utiliser des planches de contreplaqué est une solution économique et tendance, procurant à l’escalier un air rustique. L’important est de recouvrir les marches d’un bon vernis à plancher pour éviter les échardes et prolonger sa durée de vie.

Le tapis, un incontournable

Confortable et empêchant de glisser, le tapis demeure un mal-aimé des revêtements d’escalier. Pourtant, en choisissant un modèle moins épais que ceux anciennement installés, jumelé à un design moderne et des teintes qui mettront en valeur le bois des marches ainsi que la rampe, le tapis s’avère être un choix déco qui donnera un effet wow et un aspect chaleureux. La tendance n’est pas de recouvrir entièrement les marches, mais plutôt d’ajouter le tapis au centre de celles-ci, tel un chemin de table.

La rampe, un univers infini

À elle seule, la rampe peut changer tout l’aspect de l’escalier! Les classiques en bois massif ont laissé la place au métal, au fil, au grillage (qui a vraiment la cote en matière d’originalité) et même au cordage rattaché à des anneaux de métal fixés aux marches, le tout relié à des barres métalliques pour la main courante. Le contraste au niveau des couleurs est de mise, selon l’effet désiré. Plusieurs propriétaires installent une rampe noire pour des marches en bois clair.

La couleur, une nouveauté

Les contremarches sont souvent dans le même matériau et la même teinte que les marches. Pourquoi ne pas les mettre en valeur en leur appliquant une couche de peinture? Du papier peint à motif peut être utilisé, créant un décor unique, que ce soit avec des motifs à chevrons, des imitations de bûches de bois ou des déclinaisons de fleurs. Pour pousser plus loin encore la mise en valeur des contremarches, on y inscrit quelques phrases inspirantes.

Le rangement, une cachette pratique

L’espace perdu sous l’escalier se transforme en tiroir offrant un rangement supplémentaire au vestibule ou au sous-sol. Ajouter quelques portes de la largeur d’environ deux marches par exemple est une façon efficace de camoufler des étagères à glissière. Les talents de bricoleur seront sollicités, mais les scénarios sont infinis. Si l’escalier est ouvert, glisser de beaux paniers décoratifs est une solution facilement accessible tout en étant discrète.

En plus de conférer une ambiance spéciale à une propriété, un escalier au goût du jour attirera le regard et l’attention d’un acheteur potentiel, lorsque le temps sera venu de mettre en marché la propriété. Parfois majestueux, souvent discret, un escalier mis en valeur reste gravé dans l’imaginaire des visiteurs, augmentant les chances de vendre rapidement. Si un rangement y est intégré, c’est la définition d’un jumelage parfait de l’utile à l’agréable.


À lire aussi :

Le bon choix de foyer pour une maison écolo

Organisation 101 : Trucs pour un rangement efficace dans le bureau

Organisation 101 : Un rangement efficace dans la chambre à coucher



Retour haut