27 août 2021

Comment vivre en harmonie dans une maison intergénérationnelle

Quand nos parents vieillissent, il est souvent difficile de les imaginer habitant seuls dans une résidence pour personnes âgées. Une maison intergénérationnelle offre une solution aux multiples avantages, si on la construit ou l’aménage correctement.

Voici ce qu’il faut savoir pour réussir ce projet enrichissant.

Une maison intergénérationnelle : pourquoi?

Vivre dans la même maison que ses parents est un mode de vie avantageux pour vos parents, vos enfants et vous :

  • vos parents peuvent maintenir leur autonomie plus longtemps, en toute sécurité;
  • la cohabitation intergénérationnelle brise l’isolement et favorise les rapprochements familiaux;
  • les coûts et l’entretien peuvent être partagés;
  • les enfants profitent de la présence de leurs grands-parents, et vice-versa;
  • la valeur de la maison augmente, même s’il peut être plus long de la vendre, parce qu’il faut trouver un acheteur qui a ce besoin spécifique.

Avant d’aller plus loin

Si vous avez des parents âgés, les inviter à venir habiter sous le même toit que vous est tentant. Mais attention : votre municipalité a probablement des exigences très précises concernant la construction ou la transformation d’une résidence en maison intergénérationnelle.

N’oubliez pas de tenir compte des besoins de chacun, de consulter un architecte et d’évaluer le coût des travaux de façon réaliste. Assurez-vous aussi de discuter du partage des dépenses avec vos parents.

En fait, avant d’aller plus loin, prenez le temps de bien communiquer vos attentes respectives et de vous entendre sur des règles communes.

L’aménagement : les aspects à considérer

Même si on aime bien ses parents, il faut s’assurer de préserver un espace privé pour chacun. Voici quelques aspects dont il faut tenir compte au moment de la conception ou de l’aménagement d’une résidence intergénérationnelle :

  • Pensez à l’accessibilité : en vieillissant, les déplacements peuvent devenir difficiles. Aménagez idéalement les chambres principales au rez-de-chaussée;
  • Prévoyez des espaces réservés : vous pouvez opter pour un logement séparé ou une section de la maison réservée aux parents, mais l’important est que chacun puisse se retrouver chez soi;
  • Un accès facile entre les espaces : que vos parents occupent un logement dans votre résidence ou une simple section, assurez-vous qu’il est facile de passer de l’un à l’autre de façon simple et sécuritaire; vous serez en mesure d’intervenir rapidement, en cas de besoin;
  • Pensez à l’insonorisation : inutile de vous expliquer pourquoi une bonne insonorisation est essentielle pour préserver la quiétude des deux côtés de la cohabitation;
  • Aménagez des salles de bain distinctes : même si vous partagez un seul et même logement, il faut installer une salle de bain réservée aux personnes âgées afin d’éviter bien des désagréments.

Conseils pour une vie commune harmonieuse

Un aménagement bien pensé facilite la cohabitation intergénérationnelle. Mais le succès de ce type d’arrangement repose aussi sur le respect des limites de chacun et la communication. Ainsi, il est important de s’entendre sur :

  • les règles de discipline des enfants et le rôle des grands-parents dans leur éducation;
  • les routines familiales, notamment en ce qui concerne les repas;
  • le partage des tâches et la part des grands-parents dans les tâches familiales;
  • la façon dont les conflits seront réglés.

De l’aide financière ?

Si vous envisagez de construire une maison intergénérationnelle ou de transformer votre résidence actuelle, vérifiez auprès des divers gouvernements le type d’aide financière qui pourrait être offerte. Consultez les sites gouvernementaux pour bénéficier des crédits fiscaux en vigueur au moment où vous amorcez votre cohabitation intergénérationnelle.



Vous êtes passionné d'immobilier? Abonnez-vous à l'infolettre Centris.ca dès maintenant!


À lire aussi :

La maison intergénérationnelle : avantages et inconvénients

Achat d’une propriété : prenez le temps d’analyser vos besoins

10 actions à prendre en arrivant dans votre nouvelle maison

Retour haut