10 février 2021

Organisation 101 : Trucs pour un rangement efficace du garde-manger

Perdre le contrôle du garde-manger, rien de plus facile!

Dans le tourbillon quotidien, on se dépêche pour finaliser le souper et les lunchs du lendemain, on revient de l’épicerie et on pousse les achats sur les tablettes… Tous les ingrédients sont en place pour un rangement facilement en désordre. Même dans un garde-manger de type « walk-in », ce petit plus tant apprécié des propriétaires et des acheteurs potentiels, il est possible d’arriver à ce résultat sans trop d’effort. Voici quelques astuces pour ne plus perdre le contrôle!

Avant de commencer…

Un ménage s’impose! Le mieux est de vider les tablettes puis faire le tri. Tout ce qui est périmé prend la direction du bac à compost. Si des paquets sont à moitié entamé, il faut choisir entre s’en départir ou ranger le contenu dans un plat réutilisable afin de le conserver plus longtemps. Il ne reste plus qu’à nettoyer les différentes tablettes et les portes, puis le garde-manger est prêt pour sa cure de jeunesse!

Des zones dédiées pour chaque catégorie d’aliments

Une tablette pour les pâtes et les craquelins, une autre dédiée à la pâtisserie, la réserve de surplus dans le bas… En organisant son garde-manger par catégorie, il est plus facile de s’y retrouver. Effectuer une rotation au retour de l’épicerie, les aliments récents au fond et ceux à consommer rapidement à l’avant, est aussi une bonne pratique.

Le pouvoir des paniers et des contenants transparents

Pour un garde-manger bien organisé, rien n’égale les contenants, de préférence transparents afin de voir leur contenu. Les différents bocaux s’agencent bien sur les tablettes en termes de grandeur. Ils sont parfaits pour accueillir farines, céréales, quinoa, avoine, lentilles sèches et autres ingrédients qui présentent des emballages d’origine plus ou moins pratiques. Les paniers sont aussi des alliés de taille lorsque vient le temps de ranger efficacement les collations. On y insère les barres tendres, pouding, jus et compotes à boire, pour un accès rapide. Aussi pratique que beau!

Des étiquettes pour s’y retrouver

Une fois les contenants remplis, il peut être difficile de distinguer la fécule de maïs du sucre à glacer ou de la farine! Pour ne pas perdre le fil, les étiquettes facilitent grandement la vie de tous, car on n’oublie parfois les ados qui souhaitent faire des essais culinaires et qui n’ont aucune idée de l’endroit où est rangé l’ingrédient demandé. De nombreux modèles d’étiquette se trouvent facilement dans les magasins à rabais, il est aussi possible d’en créer soi-même. L’uniformité ici est la clé.

L’intérieur de la porte mis à profit

Que ce soit pour intégrer une étagère mince afin d’y ranger les épices par exemple, ou pour peindre un tableau en ardoise afin de noter les ingrédients manquants à se procurer lors de la prochaine visite à l’épicerie, l’intérieur de la porte du garde-manger est l’endroit parfait.

L’astuce ultime : l’étagère secrète

En complément, la création d’une étagère secrète coulissante qui s’insère entre le mur et le réfrigérateur permet de ranger les aliments en pot et en conserve, libérant de l’espace dans le garde-manger.


À lire aussi :

Quel est le meilleur éclairage pour la cuisine?

Tout savoir sur les armoires de cuisine

Ménage du printemps : les endroits à nettoyer


Retour haut