7 janvier 2022

Quand faut-il déneiger son toit?

Bien au chaud dans sa maison, il est normal de ne pas se préoccuper de la neige qui s’accumule sur le toit. Pourtant, une accumulation trop grande de neige ou de glace peut endommager la toiture et votre maison. À quel moment faut-il déneiger son toit?

Grande maison avec le toit enneigé

Voici ce qu’il faut savoir.

Un danger réel pour votre maison

Si vous croyez que votre maison peut résister à tout, rappelez-vous que la structure est conçue pour tenir le coup dans des conditions normales.

Si le poids accumulé sur le toit devient trop grand, votre maison peut en souffrir :

  • Le toit peut céder;
  • Des fissures peuvent apparaître dans vos murs;
  • L’eau peut s’infiltrer dans la maison, etc.

Vous ne le croyez pas? Regardez plutôt les exemples visuels que propose ce site.

La forme du toit a-t-elle un impact?

Évidemment, un toit plat accumulera plus de neige, parce qu’elle ne glissera pas sur les côtés de la maison. De même, un toit dont la pente est faible est plus susceptible d’accumuler la neige.

Mais il n’y a pas que la forme qui compte : si votre toit est recouvert de bardeau, le dégel et le gel peuvent amener la glace à se former sous les bardeaux. Résultat : dommages et infiltrations potentiels.

Neige ou glace?

Le climat des dernières années est propice à l’alternance des périodes de gel et dégel. Même si les toitures sont conçues pour supporter le poids de précipitations normales, la formation de glace peut forcer un peu la note!

D’autant plus qu’une accumulation de glace peut empêcher la neige de tomber du toit, ce qui aggrave potentiellement le problème.

Beaucoup de neige sur le point de tomber du toit d'une maison

Quand faut-il déneiger son toit?

Règle générale, s’il y a plus de 60 cm (2 pieds) de neige, il est bon de l’enlever du toit, recommandent des spécialistes.

Cela dit, il faut rester attentifs aux signes suivants, qui peuvent signaler qu’il est temps de soulager votre toit :

  • Après une importante chute de neige pesante (mouillée);
  • Si l’accumulation est très importante;
  • Si vous remarquez la formation de glace qui empêche la chute de neige ou si des glaçons se forment sur le bord de votre toit (les glaçons peuvent aussi être un indice que le comble est mal aéré);
  • Si vous notez des dommages aux murs ou au plafond;
  • Si vous entendez des bruits ou craquements inhabituels;
  • Si la chute de blocs de neige ou de glace peut poser un danger pour vous ou vos visiteurs.

Si vous devez déneiger votre toiture

Si vous décidez de déneiger votre toiture, il faut éviter d’utiliser des outils en métal : optez pour le bois et le plastique, suggère une entreprise spécialisée. Dans le même article, on note qu’il faut aussi laisser une couche de « 3 à 5 cm afin d’éviter de gratter le recouvrement du toit ».

Si vous constatez que la situation vous semble dangereuse, n’hésitez pas à faire appel à des spécialistes du déneigement des toitures. Déneiger son toit peut être périlleux et on peut l’endommager si on s’y prend mal, en voulant enlever la glace, par exemple.



Vous êtes passionné d'immobilier? Abonnez-vous à l'infolettre Centris.ca dès maintenant!


À lire aussi :

4 risques à surveiller dans votre demeure

Quel devrait être le taux d’humidité de votre maison

Comment nettoyer la moisissure: salle de bain, plancher, mur


Retour haut