1 juillet 2020

Quel est le meilleur éclairage pour la cuisine?

La cuisine est certainement l’une des pièces les plus importantes de la maison. C’est l’endroit où l’on prépare les repas, mange, partage et se rassemble, alors une bonne luminosité est essentielle pour s’y sentir bien.

Pour que la cuisine soit chaleureuse, invitante et fonctionnelle, il importe de minimiser les ombres en multipliant les sources lumineuses. Bien sûr, il ne faut pas non plus la surcharger. Voici quelques informations pour vous guider dans le choix de l’éclairage.

Pensez à agencer le style des luminaires avec le mobilier pour un décor harmonieux et à privilégier les matériaux faciles à nettoyer.

Types d’éclairage et de luminaires

Il existe trois principaux types d’éclairage, pour lesquels certains luminaires sont plus adaptés.

Général

Il s’agit de la principale source de luminosité, qui doit projeter dans toute la pièce. Pour cela, un plafonnier, une suspension ou un lustre est idéal puisqu’ils diffusent leur éclat de manière uniforme, tout en étant très polyvalents. Les encastrés sont plus minimalistes et nécessitent souvent de la laine isolante. Enfin, des projecteurs sur rail ou suspendus peuvent être dirigés où l’on veut, ce qui est très pratique.

Utilisez un gradateur afin d’ajuster l'intensité de la lumière selon les différents moments de la journée.

Source : https://www.pinterest.ca/pin/264305071868890199/

D'appoint

C’est une lumière localisée, ciblée sur un point précis. On s’assure d’une clarté plus vive pour certaines zones, comme l’îlot, l’évier ou les comptoirs.

Les suspendus sont populaires, car ils s’adaptent à tous les styles de décors. Il est préférable de les placer de 30 à 36 pouces au-dessus de l’îlot pour qu’ils ne nuisent pas à la visibilité. Optez pour une largeur inférieure au quart du comptoir et à une longueur plus petite que sa moitié.

Les linéaires offrent une bonne répartition de l’éclairage. Quant aux rondelles et aux rubans DEL, ils sont décoratifs et utiles dans les armoires.

Source : https://www.pinterest.ca/pin/478366791672631206/

D’accentuation

On l’emploie pour mettre en valeur des éléments décoratifs, comme une collection de porcelaine, souvent avec des appliques murales. On peut également installer des rubans sous les meubles afin qu’ils projettent des faisceaux de lumière sur les planchers au fini brillant.

Source : https://www.pinterest.ca/pin/534098837061143747/

Types d’ampoules

Plusieurs types d’ampoules existent, avec des formes, lueurs et tailles variées. La terminologie suivante peut vous aider à vous y retrouver. Le kelvin informe de la couleur d’une ampoule allumée, de jaune (chaleureux) à bleu (froid). Le lumen mesure son intensité, de faible à vive. Le watt rend compte de la quantité d’électricité consommée. L’efficacité énergétique est donc mesurée avec le nombre de lumens par watt.

Il est recommandé d’utiliser les ampoules CFL et DEL, performantes et écoresponsables, plutôt que les incandescentes, moins écoénergétiques. L’éclairage général doit être assez fort, mais pas éblouissant, entre 1000 et 1600 lumens.

Priorisez également les ampoules avec un indice de rendu des couleurs (IRC) proche de 100 pour ne pas fatiguer les yeux. L’IRC mesure, de 0 à 100, la façon dont la lumière restitue la couleur.

Pour terminer, n’hésitez pas à vous procurer des ampoules intelligentes, qui s’allument et s’éteignent quand vous le souhaitez, ou de petites lumières de tiroir automatiques.

En résumé, l’importance de la luminosité n’est pas à sous-estimer pour cette pièce de la maison où l’on passe autant d’heures. Jumelez différentes sources de clarté et choisissez les ampoules qui vous conviennent.

À lire aussi :

5 erreurs à éviter en rénovant sa cuisine

Pour que votre maison vous obéisse au doigt et à l’œil

Trucs pour réduire sa consommation d’énergie

 

Retour haut