26 mai 2021

Refaire sa terrasse en bois en cinq étapes

C’est inévitable : votre terrasse en bois finira par avoir besoin d’une cure de jeunesse. Voici comment nettoyer, réparer et protéger votre terrasse, en cinq étapes.

Étape 1 : le diagnostic

Dans quel état votre terrasse se trouve-t-elle ? Après deux ou trois ans, il est normal que la peinture décolle par endroit. Si le bois est teint, il peut avoir pris une autre couleur à cause de l’humidité ou de l’usure.

Si ça fait plus longtemps, vous devez vous attendre à trouver des planches fendues ou pourries. Inspectez votre terrasse en bois pour déterminer si vous devez remplacer certaines planches ou mieux fixer des sections qui ont « travaillé » avec le temps.

Étape 2 : le nettoyage

Avec le temps, la saleté et les résidus végétaux s’accumulent entre les planches et les aspérités du bois. Si vous avez des arbres à proximité ou une cour couverte de petites roches, vous devez commencer par balayer toutes les particules accumulées entre les planches. Si le balai ne suffit pas, optez pour un appareil à jet d’eau pour déloger les saletés. Attention à ne pas y aller trop violemment, afin d’éviter d’endommager le bois.

Ensuite, lavez votre terrasse en bois à l’eau savonneuse. Pour des résultats optimaux, utilisez un dégriseur. Ce produit nettoyant aidera à redonner au bois sa couleur initiale.

Étape 3 : les réparations

Si des planches sont fendues ou endommagées par l’humidité, n’hésitez pas à les remplacer dès maintenant. C’est plus prudent et vous prolongerez ainsi la durée de vie de la terrasse.

Si vous constatez que de grandes sections sont à remplacer ou qu’elles sont anormalement abîmées, consultez un expert. Le problème peut probablement se régler en modifiant la structure ou en changeant de revêtement. Par exemple, la peinture peut ne pas convenir si la terrasse est située très près du sol et de l’humidité.

Étape 4 : le sablage

L’étape du sablage est souvent décourageante, surtout si vous avez une grande terrasse, mais elle est essentielle. Le sablage enlève la couche de peinture qui a vieilli. Il ouvre aussi les pores du bois, ce qui permet à la teinture de pénétrer dans le bois ou à la peinture de bien adhérer à la surface.

Attention, car il faut bien choisir le grain du papier à sabler : si vous optez pour un grain trop petit ou trop gros, le résultat risque de ne pas être celui que vous attendez.

Pour faire le bon choix, il est important de considérer le type de surface, en plus du choix de la teinture ou de la peinture. Avant de sabler, il faut donc avoir déjà choisi la peinture ou la teinture que l'on utilisera.

Étape 5 : la teinture ou la peinture

Faut-il teindre ou peindre sa terrasse en bois ?

La teinture laisse paraître la texture du bois, tandis que la peinture la couvre entièrement.

Évidemment, si la terrasse a déjà été peinte, il est plus facile d’appliquer une nouvelle couche de peinture après le sablage.

À cette étape, il est important de consulter un expert. Celui-ci pourra vous conseiller en fonction du design de votre terrasse, du look recherché et de son état. Si, par exemple, le bois de votre terrasse a souffert du passage des saisons, la peinture peut être une meilleure option que la teinture.

Dans la plupart des cas, il faudra donner deux couches de teinture ou de peinture. L’experte vous indiquera la marche à suivre en fonction du produit, de son fini et de sa qualité.

Et après ?

Quand vous aurez terminé de refaire votre terrasse en bois, il est temps d’en profiter. Avez-vous pensé à prolonger votre plaisir quand les soirées sont fraîches en installant un chauffe-terrasse ?

À lire aussi :

Petit guide d’achat d’un chauffe-terrasse pour votre patio

Les 12 travaux des propriétaires de maisons au printemps

Préparez votre cour pour l’été


Retour haut