22 août 2018

Entretien écoresponsable de sa maison

Il existe plusieurs petits gestes que nous pouvons poser pour moins polluer et favoriser le développement durable de la planète. Être écoresponsable n’a jamais été aussi facile!

Utilisez des produits nettoyants naturels

De nombreux produits efficaces pour nettoyer la maison se trouvent déjà dans votre garde-manger, comme du vinaigre de table et du jus de citron. Saviez-vous qu’une simple pâte à base d’eau et de bicarbonate de soude pouvait venir à bout de la plupart des taches? Plusieurs huiles essentielles, comme celle d’arbre à thé, ont également des propriétés antibactériennes et antifongiques. Pour apprendre à créer vos propres produits nettoyants, faites quelques recherches sur Internet.

Produites nettoyants naturels

Source : https://www.decoist.com/2012-09-12/8-natural-cleaners-for-your-home/

Faites la lessive différemment

Optez pour un détergent sans E.D.T.A (acide éthylène diamine tétra acétique), NTA (acide nitrilotriacétique) ni phosphate. Le chlore est aussi à proscrire puisque son évacuation dans les eaux usées crée des organochlorés potentiellement cancérigènes qui pourraient se retrouver ensuite dans l’eau potable. Les nettoyants écologiques sont souvent plus dispendieux, mais vous trouverez en ligne des solutions de rechange simples et économiques. Quant à l’assouplissant, on peut facilement le remplacer en ajoutant du vinaigre aromatisé au cycle de rinçage.

Nettoyants écologiques pour la lessive

Source : https://helloglow.co/diy-fabric-softener-crystals/

Compostez!

Il n’y a pas de meilleur moyen de nourrir le jardin ou le potager qu’avec du compost. Aménagé à l’ombre, le composteur mêle des matières azotées (souvent vertes et molles, comme des pelures de fruits ou du gazon tondu) à d’autres carbonées (souvent brunes et sèches, comme des feuilles mortes ou de vieilles branches). Le résultat : de l’humus aux éléments nutritifs concentrés qui améliore la qualité du sol.

Plusieurs villes, dont Laval et Montréal, ont un programme de récolte des déchets organiques : renseignez-vous auprès de la vôtre! On retrouve aussi des composteurs dans certains jardins communautaires. Même si vous n’avez pas le pouce vert, le compostage est un geste responsable et écologique qui aide à gérer de manière durable les déchets résiduels.

Compost

Source: http://homefurnitureandlighting.com/boite-a-composte-exterieur.html

Choisissez bien les plantes du jardin

Plus vos plantes sont en santé, moins vous serez tenté par l’utilisation de pesticides. Choisissez donc des espèces résistantes et adaptées au niveau d’ensoleillement et au type de sol. N’oubliez pas non plus que celles-ci grandiront et auront besoin d’espace pour atteindre leur maturité. Prenez soin de votre coin vert en l’arrosant régulièrement. Pourquoi ne pas récolter et stocker l’eau de pluie pour ce faire? En plus du compost, fertilisez avec des engrais naturels comme du mica, du sel d’Epsom ou des os broyés.

Jardin

Source : https://pixabay.com

Débarrassez-vous des indésirables naturellement

En cas d’infestation grave, il peut être inévitable de retenir les services d’un exterminateur ou d’utiliser des pièges et des insecticides domestiques. Par contre, ces solutions ne devraient être considérées qu’en dernier recours puisqu’il existe plusieurs moyens naturels d’éloigner les insectes. De la craie blanche, du marc de café, de l’ail, de la menthe... ces simples ingrédients peuvent être suffisants pour éloigner les fourmis, chenilles et autres bestioles nuisibles du jardin et de la maison!

Chenille sur une fleur

Source : https://pixabay.com

Prenez soin de la pelouse autrement

Comme les pesticides sont nocifs pour la santé et l’écosystème, il est préférable de prévenir que de guérir. Au printemps ou vers la fin de l’été, faites aérer votre pelouse en retirant de petites carottes de terre, une opération que vous pouvez confier à une entreprise spécialisée. C’est ensuite le moment de nourrir le sol en le couvrant d’une mince couche de compost ou de terreau. Faites analyser son acidité pour savoir si vous devriez le faire amender. Rien ne sert d’arroser la pelouse trop fréquemment, cela la rendra encore plus vulnérable à la sécheresse. Pour économiser l’eau, respectez les restrictions de votre ville ou arrondissement. Ne paniquez pas non plus si elle jaunit : une pelouse en santé retrouvera sa couleur au retour de la pluie. Enfin, utilisez une tondeuse électrique ou mécanique pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et laissez les résidus au sol, où ils se décomposeront et nourriront la terre.

tondeuse électrique

Source : https://pixabay.com/


À lire aussi :

L'environnement comme critère principal d’achat

Maison : 7 gestes écologiques de tous les jours

Meubles et objets recyclés pour un style unique!

Retour haut