2 juin 2021

Étape 3 du potager : transplanter vos semis au jardin

Fin mai ou début juin est normalement le temps où on plante nos semis à l’extérieur. Vous avez donné beaucoup d’amour à vos jeunes plants, il est maintenant le temps de les laisser vivre leur vie en plein air.

Acclimatation

Vos jeunes plants sont maintenant assez grands pour vivre leur vie au jardin. Il y a tout de même une période de transition à prévoir. Au moins deux semaines avant de les planter à l’extérieur, sortez vos pots le jour et rentrez-les dans la maison ou le garage la nuit. De cette manière, vos jeunes plants s’acclimateront graduellement au soleil, au vent et à la pluie.

Deux catégories

Les légumes se divisent en deux catégories :

  • choux, laitue, oignon, etc., résistent à une petite fraîcheur
  • concombre, tomate, poivron, melon, etc., sont les amoureux de la chaleur

Pour les légumes qui résistent bien à une petite fraîcheur, c’est habituellement vers la fin mai ou début juin soit à la date du dernier gel au sol que vous pouvez planter vos jeunes plants dans le jardin.

Pour les légumes qui aiment la chaleur, attendez entre 7 et 10 jours après le dernier gel pour les planter. Attention! La température ne doit pas descendre sous les 10 °C la nuit.

Préparation du jardin

Avant même de planter les jeunes plants au jardin, vous devez préparer celui-ci :

  • désherber le jardin
  • retourner la terre
  • ajouter du compost

N’oubliez pas l’arrosage. Vous avez bien lu, vous devez arroser la terre même si aucun plant ne s’y trouve. La transplantation sera un choc moins grand pour ces jeunes plants si la terre est humide.

Temps idéal pour transplanter

On pourrait penser que le temps idéal pour transplanter ses jeunes plants est pendant une journée ensoleillée. Détrompez-vous! La journée idéale est grise, voire pluvieuse. Même les transplanter en soirée est mieux qu’en plein soleil.

Transplantation au jardin

Lorsque le risque de gel au sol est écarté, c’est l’heure de la transplantation au jardin.

Un petit truc : placez tous vos pots avec jeunes plants dans votre jardin à la distance souhaitée. De cette manière, vous aurez une vue d’ensemble avant même de les transplanter.

Le trou à creuser doit être de 2 à 3 fois plus large que le pot. Sortez-les délicatement et centrez-les dans le trou. Ramenez la terre sur le pourtour du plant et pressez légèrement. Arrosez-les.

L’important pour obtenir des plants productifs et des légumes forts est d’avoir un sol toujours humide. Pas détrempé, juste humide.

Si vous avez fait vos semis dans un pot de tourbe, ne l’enlevez pas. Plantez-le avec le plant, il se décomposera et les racines pourront le percer.

Semis directs

Pour certains légumes et fines herbes, il est possible de faire les semis directement à l’extérieur, au jardin ou dans des pots, et ce, à partir du début mai. Même si vous avez dépassé le mois de mai, vous n’êtes pas en retard! Consultez un calendrier de culture en ligne pour connaître le bon moment pour chaque variété de légumes ou fines herbes.

Pour conserver les semences qu’on accumule au fil des années, procurez-vous un cartable conçu pour les semis ou encore un cartable et des pochettes de plastique pour carte de hockey.

Prêt pour l’année prochaine, mais avant, bonne récolte!

À lire aussi :

Étape 2 du potager : rempoter vos semis

Étape 1 du potager : préparer vos semis

L’aménagement paysager écologique, une belle option

Retour haut