10 avril 2019

3 erreurs commises par des premiers acheteurs

Le site immobilier américain Inman a récemment sondé ses lecteurs sur les erreurs qu’ils avaient commises lors de l’achat de leur première propriété. Voici les trois erreurs qui ont le plus souvent été évoquées.

Source : Shutterstock


1. Ne pas avoir obtenu de préautorisation hypothécaire

Pour près d’un répondant sur cinq, le fait de ne pas avoir obtenu une préautorisation hypothécaire s’est avéré problématique au moment de compléter la transaction. Rappelons que la préautorisation hypothécaire est un moyen efficace de connaître votre capacité d’emprunt et d’évaluer précisément vos versements mensuels pour le remboursement de l’hypothèque.

2. Avoir attendu trop longtemps avant de faire une offre

Un grand nombre de répondants disent avoir perdu la propriété convoitée car ils ont attendu trop longtemps avant de déposer une promesse d’achat. Ce sont les conditions de marché, qui varient d’un secteur à l’autre et selon le type de propriété, qui dictent la rapidité avec laquelle il faut agir lorsqu’on trouve une propriété qui répond à nos besoins. Pour vous conseiller à ce sujet, personne n’est mieux placé que votre courtier immobilier car il possède une connaissance approfondie du marché.

3. Avoir déposé une promesse d’achat trop basse

Finalement, un nombre important de répondant disent avoir perdu des propriétés en raison de promesses d’achat trop basses qui ont été rejetées par le vendeur. Encore là, votre courtier immobilier est le mieux placé pour vous donner un avis honnête et éclairé sur la valeur de la propriété.

Le mot d’ordre pour éviter ces erreurs lors de votre premier achat : écoutez les conseils éclairés de votre courtier immobilier.


À lire aussi :

Avec un courtier, obtenez une visibilité inégalée

Vous êtes acheteur? Voici comment un courtier vous aide

5 raisons de faire équipe avec un courtier


Retour haut