19 mars 2018

6 éléments souvent négligés à l’achat d’une propriété

L’achat d’une propriété est un processus complexe qui exige de considérer de multiples éléments en un court laps de temps. Voici six choses très importantes que nombre d’acheteurs sous-estiment ou omettent carrément d’évaluer avant de conclure la transaction.
Bouchon de circulation à Montréal

1. Le déplacement vers le travail

Si vous prévoyez acheter une propriété dans un nouveau quartier ou une nouvelle ville, avez-vous bien évalué le temps qui sera requis pour vous rendre au travail chaque matin? De nombreux acheteurs réalisent après la transaction qu’ils avaient sous-estimé cet aspect. Il n’y a pas de recette miracle ici – la façon la plus fiable de connaître le temps qui sépare votre future résidence de votre lieu de travail consiste à faire le trajet pendant les heures de pointe.

2. Le quartier le soir

Certains quartiers aux allures paisibles le jour prennent une toute autre allure le soir. Parfois, c’est l’afflux de fêtards qui change la dynamique. D’autres fois, le manque d’éclairage peut donner l’impression que le secteur n’est pas aussi sécuritaire qu’en plein jour. Évitez les surprises en prenant le temps de visiter votre futur quartier à différents moments de la journée.

3. La déclaration de copropriété

Il est essentiel de porter une attention particulière à la déclaration de copropriété car elle a pour but d’établir les règles de vie commune et d’administration. C’est ce document qui stipule la vocation de l’immeuble, la répartition des frais communs entre les copropriétaires, la définition des espaces privés et communs, etc. Vous songez faire la location à court terme de votre condo? La déclaration de copropriété vous indiquera si vous pouvez le faire ou non.

4. Le ratio chambre / salle de bain

Êtes-vous certain que la propriété que vous convoitez possède suffisamment de salles de bains pour le nombre d’occupants? Un nombre insuffisant de salles de bains pourrait créer des embouteillages les matins de semaine! La plupart des experts s’entendent pour dire qu’une maison de trois chambres à coucher devrait avoir au moins deux salles de bains complètes.

5. La valeur de revente

Trop souvent, les acheteurs oublient qu’ils devront un jour vendre la propriété qu’ils s’apprêtent à acheter. Selon l’organisation Professionnels hypothécaires du Canada, les Canadiens achètent en moyenne près de cinq maisons au cours de leur vie. Il est donc sage de toujours garder en tête la valeur de revente. Vous n’êtes peut-être pas préoccupé par le fait que votre cour arrière donne directement sur une voie ferrée, mais qu’en sera-t-il des acheteurs le jour où vous voudrez vendre?

6. L’espace pour les besoins futurs

Même si vous serez un jour ou l’autre appelé à déménager, il reste que vos besoins actuels pourraient changer plus vite que prévu. Par exemple, votre future maison vous permettra-t-elle d’aménager un bureau à domicile, si l’occasion de faire du télétravail se présentait? Sans pour autant acheter une maison trop grande pour vos besoins ou votre budget, assurez-vous tout de même que votre nouvelle demeure vous permettra de vous adapter aux aléas de la vie.

En suivant ces quelques conseils, vous maximiserez les chances de réussir votre achat immobilier. N’oubliez pas de discuter de tous ces éléments avec votre courtier immobilier, qui saura vous orienter vers la propriété répondant le mieux à vos besoins.

 

À lire aussi :

L'environnement comme critère principal d’achat

Louer son condo : ce que vous devez savoir

10 bonnes raisons de travailler avec un courtier

Retour haut