23 juin 2020

Fais-moi découvrir ta région : Bas-Saint-Laurent

[Fais-moi découvrir ta région est une nouvelle manière de mettre de l’avant les différentes régions du Québec, en présentant quelques données économiques et immobilières, les attraits touristiques et plus encore. Un article sur une région sera publié mensuellement.]

Survol de la région

La population de la région Bas-Saint-Laurent était de 197 322 en 2019, selon les données de l’Institut de la statistique du Québec. Le taux de chômage se chiffrait à 5,4 % en janvier 2020. La région se dynamise de plus en plus et bénéficie d’une économie diversifiée, alors que les petites et moyennes entreprises assurent une stabilité à la région. Les principales villes de la région sont Rimouski (57 419 habitants), Rivière-du-Loup (34 710 habitants) et Matane (20 860 habitants). (Source : https://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/profils/region_01/region_01_00.htm)

Les attraits touristiques de la région

L’une des merveilles de la région du Bas-Saint-Laurent est sans contredit ses couchers de soleil. La proximité des rives, les îles dispersées un peu partout sur le fleuve et un soleil magnifique parfois accompagné de nuages rendent ce spectacle encore plus impressionnant, soir après soir. Comment ne pas tomber sous le charme? Bien installée sur la rive sud du fleuve, la géographie du Bas-Saint-Laurent se caractérise par les Appalaches qui la traverse d’est en ouest, bordée par les vallées de la Matapédia et du Témiscouata.

En symbiose avec la nature

La vie au Bas-Saint-Laurent permet de s’évader à quelques pas de chez soi. Que ce soit à la plage de Pohénégamook pour profiter du kilomètre de sable fin, à l’Île aux Lièvres où une journée n’est pas assez pour explorer tous ses attraits, ou le canyon des Portes de l’Enfer avec ses 300 marches pour rejoindre la rivière Rimouski et son labyrinthe géant en bois, les activités ne manquent pas.

Un patrimoine riche

Pour les amateurs d’histoire, le site maritime de la Pointe-au-Père permet de visiter et même de dormir à bord d’un véritable sous-marin. L’épave du célèbre Empress of Ireland s’y trouve également et son musée est accessible aux visiteurs. La culture occupe ainsi une grande place au Bas-Saint-Laurent, s’intégrant sur tout le territoire afin de rayonner avec la plus grande portée possible.

Des endroits pittoresques

Que ce soit le village de Kamouraska avec ses maisons ancestrales et son magasin général, la communauté de l’île Verte qui vit au gré des marées ou le circuit des fresques, des arts et du patrimoine de la ville de Mont-Joli, habiter au Bas-Saint-Laurent permet de découvrir la « réserve mondiale de bon temps », tel que décrit par son office de tourisme. Des artisans accessibles et accueillants Les produits bas-laurentiens sont nombreux et faciles d’accès à travers le réseau des Saveurs du Bas-Saint-Laurent. La région regorge de découvertes agroalimentaires alliant tradition, originalité et savoir-faire. Chocolateries, fromageries, fermes, pêcheries, érablières, jardins de la mer, marchés gourmands… Le choix ne manque pas. Les habitants de la région peuvent ainsi acheter des produits directement des artisans producteurs et des transformateurs. Pour promouvoir l’achat local, ces opportunités sont parfaites.

Marché immobilier dans le Bas-Saint-Laurent

Les chiffres de mai 2020

Le marché immobilier résidentiel de la région du Bas-Saint-Laurent a enregistré une diminution du nombre de ventes de 26 % en mai 2020 par rapport à la même période l’année dernière. Pour en savoir plus sur l’activité immobilière au mois de mai et l’impact de la pandémie, consultez le communiqué de presse. Le prix médian des unifamiliales est resté stable comparé au mois de mai 2019. Enfin, le nombre d’inscriptions en vigueur a diminué de 21 % et les nouvelles inscriptions de -37 % par rapport à mai 2019. Statistiques du marché immobilier résidentiel de la région du Bas-Saint-Laurent établies d’après la base de données provinciale Centris des courtiers immobiliers.

Les chiffres du 1er trimestre 2020

Le 1er trimestre 2020 a été marqué par une hausse des ventes de 27 % dans la région du Bas-Saint-Laurent. Le nombre de nouvelles propriétés à vendre a diminué de 13 %, totalisant ainsi 698 propriétés, les inscriptions en vigueur, elles, ont diminué de 9 %. Au chapitre des prix, le prix médian des unifamiliales a atteint 165 000 $ soit une hausse de 15 %. Pour plus de statistiques immobilières sur la région du Bas-Saint-Laurent au 1er trimestre, cliquez ici.

Zoom sur Rimouski

Au 1er trimestre 2020, 166 ventes résidentielles ont été réalisées dans l’agglomération de Rimouski, soit une hausse de 41 % par rapport au 1er trimestre 2019. Le prix médian des unifamiliales a progressé, alors que la moitié des maisons se sont négociées à plus de 187 000 $, soit une hausse de 7 %. En ce qui a trait à l’offre résidentielle, le nombre d’inscriptions en vigueur a reculé de 21 % au 1er trimestre 2020.

Vous souhaitez vendre ou acheter dans la région du Bas-Saint-Laurent? Consultez les propriétés disponibles et communiquez avec un courtier immobilier.

Retour haut