29 octobre 2021

Fais-moi découvrir ta région : Cap-de-la-Madeleine

Visiter le Cap-de-la Madeleine, c’est plonger au cœur d’un riche passé historique, tout en profitant des paysages splendides du parc national de la Mauricie et de l’ambiance animée de la ville de Trois-Rivières.

Survol de la région

Implanté entre Montréal et Québec, le Cap-de-la-Madeleine fait partie des six secteurs qui divisent la ville de Trois-Rivières, dans la grande région de la Mauricie. Ce vaste territoire de 39,700 km2, au cœur de la zone habitée bordant le fleuve Saint-Laurent, est parsemé de rivières, de lacs, et de forêts denses. La ville de Trois-Rivières en est la capitale.

Un peu d’histoire

Fondé en 1651, par Jacques de La Ferté, abbé de la Madeleine de Châteaudun (France), le Cap-de-la-Madeleine a été fusionné à Trois-Rivières en 2002. Jusqu’en 1900, il ne comptait que 300 familles dont la plupart vivaient de l’agriculture et de l’exploitation forestière. Avec la construction de la voie ferrée, en 1909, et l’implantation d’industries de pâte à papier et de textile, Cap-de-la-Madeleine s’est développé au fil du temps pour devenir un village en plein essor.[1]

Les attraits touristiques de la région (paragraphes par attrait)

La ville du Cap-de- la-Madeleine est surtout célèbre pour sa Basilique Notre-Dame-du-Cap et pour ses monuments historiques. Le monastère des Ursulines, les forges du Saint-Maurice, le monument des pionniers ainsi que l’édifice de la vieille prison de Trois-Rivières constituent des repères patrimoniaux incontournables, dont certains peuvent être visités. Pour tout apprendre sur l’histoire de l’industrie papetière dans cette région, le centre Boréalis vaut également le détour. Le Musée Pop, quant à lui, constitue un site intéressant à découvrir par ses expositions audacieuses orientées sur l’identité unique et la diversité de la société québécoise en pleine évolution.

Le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap

Cette imposante basilique construite en 1714 est le deuxième plus grand sanctuaire marial en Amérique du Nord. Chaque année, plus de 500 000 pèlerins s’y rendent pour la visiter et s’y recueillir. Avec son environnement de jardins luxuriants parcourus d’allées piétonnières avec vue sur le fleuve Saint-Laurent, le Sanctuaire constitue l’un des plus beaux sites historiques religieux du Québec. La construction de la basilique octogonale est plus récente (1974) ; c’est dans celle-ci que se trouvent les plus magnifiques vitraux de la Basilique. Des visites guidées y sont organisées tout au long de l’année.

La Maison Rocheleau

Érigée en 1742 par François Rocheleau (seigneur du Cap-de-la-Madeleine), cette maison patrimoniale en pierre est implantée sur la rue Notre-Dame, en face du sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, dans le cœur historique de Trois-Rivières. À l’origine, elle était connue sous le nom de Manoir des Jésuites. Une exposition permanente permet à ses visiteurs de découvrir l’histoire du Cap-de-la-Madeleine et de ses pionniers. Elle couvre particulièrement la période de 1651 à 1854. Cette maison, qui a été occupée par la famille Rocheleau jusqu’au milieu du 19ième siècle, a connu de multiples fonctions par la suite. Après des travaux de restauration importants, de 2012 à 2014, elle fut renommée Maison Rocheleau.

Les Forges du Saint-Maurice

Cet établissement industriel (le premier au Canada) fut établi en 1730 ; il servait à fabriquer du fer et de la fonte. Situées au nord de Trois-Rivières, sur le bord de la rivière Saint-Maurice, les Forges sont demeurées en activité durant plus de 150 ans. En 1919, elles ont été reconnues en tant que lieu historique national.

Trois-Rivières en quelques chiffres

(Le Cap-de-la-Madeleine est un des six secteurs de la Ville de Trois-Rivières)


2e trimestre 2021

Le nombre de ventes a progressé de 44 % au 2e trimestre totalisant 396 transactions.

Il y a eu un total de 387 nouvelles propriétés à vendre, ce qui représente une augmentation de 54 %, les inscriptions en vigueur, ont diminué de 41 %.

Catégorie de propriétés :

Du côté des copropriétés, les ventes ont crû de 16 % comptabilisant 42 transactions. Le prix médian continue de grimper pour atteindre 179 500 $ soit une augmentation de 21 %.

Les ventes des plex (2 à 5 logements) ont fortement progressé de 123 %, le prix médian, lui a progressé de 19 % pour atteindre 204 500 $

Enfin, du côté des maisons unifamiliales, il y a eu 256 ventes au cours du 2e trimestre soit une hausse de 32 % et les inscriptions en vigueur ont diminué de 55 %.

Pour plus de statistiques cliquez ici

Vous souhaitez vendre ou acheter? Consultez les propriétés disponibles et communiquez avec un courtier immobilier.

À lire aussi:

[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Cap-de-la-Madeleine

Retour haut