22 mai 2019

Hausse de la confiance envers les courtiers immobiliers

Au Québec, 82 % des citoyens qui souhaitent acheter ou vendre une maison au cours de la prochaine année prévoient retenir les services d’un courtier immobilier, selon un récent sondage réalisé par Léger. Il s’agit d’une hausse de plus de 20 points de pourcentage par rapport aux statistiques recueillies en 2013 (60 %).

Les données démontrent également que le niveau de confiance envers les courtiers ainsi que la valeur perçue de leurs services ont significativement augmenté. En contrepartie, les Québécois sont maintenant plus craintifs qu’avant d’acheter ou de vendre sans l’aide d’un courtier immobilier. Le niveau de confiance a diminué respectivement de 7 % et de 10 % en 2019, par rapport à 2013.

Toujours selon le sondage, la note de satisfaction des Québécois à l’égard du travail du courtier lors de la vente d’une propriété s’est améliorée sur plusieurs aspects depuis 2013 :

  • le courtier connaissait les lois et règlements liés à la vente d’une propriété – 87 % en 2019 versus 83 % en 2013;
  • le courtier a obtenu le meilleur prix possible – 75 % en 2019 versus 71 % en 2013;
  • le courtier a évalué la propriété de manière précise et objective (à l’aide de propriétés comparables vendues, par exemple) – 81 % en 2019 versus 76 % en 2013.
En clair, les Québécois sont d’avis que l’expertise des courtiers et leur connaissance du marché ainsi que des aspects légaux représentent des avantages indéniables lors de la vente ou de l’achat d’une propriété.


Consultez tous les détails ici.


À lire aussi :

3 erreurs commises par des premiers acheteurs

Avec un courtier, obtenez une visibilité inégalée

Centris.ca s’exporte à Vancouver


Retour haut