9 juillet 2018

Juin : ventes résidentielles en hausse de 3 %

Le marché immobilier québécois continue de bien se porter. En juin, les données provenant de la base de données provinciale Centris des courtiers indiquent que les ventes ont augmenté de 3 % comparativement à juin 2017.
Les ventes résidentielles en hausse de 3 % en juin

 

La tendance des derniers mois s’est poursuivie alors que ce sont les copropriétés qui ont dominé le marché. En juin dernier, les ventes de condos étaient en hausse de 7 %. Les maisons unifamiliales – le type de propriété qui demeure le plus populaire – ont vu leurs ventes augmenter de 2 % alors que les plex (-4 %) ont affiché un repli.

Sur le plan géographique, la plupart des régions métropolitaines de recensement (RMR) ont enregistré des hausses de transactions. Gatineau a affiché le plus important gain (+28 %), suivie de Québec (+4 %) ainsi que de Montréal et de Sherbrooke (+1 %). Le marché est demeuré stable à Trois-Rivières tandis qu’il a reculé de 12 % à Saguenay.

Statistiques résidentielles Centris - Juin 2018

 

Le prix médian d’une maison unifamiliale vendue en juin s’élevait à 250 000 $, un gain de 1 % comparativement à juin 2017. Le prix médian des copropriétés s’élevait à 245 000 $, en hausse de 4 % par rapport à la même période l’an passé.

Voici le prix médian d’une propriété unifamiliale dans les 6 RMR en juin 2018, accompagné de la variation par rapport au même mois de l’an passé :

  • Montréal : 325 089 $ (+1 %)
  • Québec : 255 000 $ (+1 %)
  • Gatineau : 245 000 $ (+2 %)
  • Sherbrooke : 213 000 $ (+7 %)
  • Saguenay : 175 500 $ (-5 %)
  • Trois-Rivières : 145 000 $ (-9 %)

 

À lire aussi :

Hausse du phénomène de la surenchère

Inclusions et exclusions: ce que vous devez savoir

Achat d’une propriété : 3 questions à se poser

Retour haut