7 août 2018

Le marché ne dérougit pas en juillet

La bonne tenue du marché immobilier québécois s’est poursuivie en juillet. Les statistiques provenant de la base de données provinciale Centris des courtiers font part d’une hausse des ventes de 3 % comparativement à juillet 2017.

Maisons


Ce sont les plex qui ont enregistré la progression la plus importante alors que le nombre de transactions a fait un bond de 9 % en juillet dernier. Les ventes de copropriétés ont continué d’être nombreuses avec une augmentation de 6 % alors que les maisons unifamiliales ont enregistré une hausse d’activité de 1 %.

Sur le plan géographique, la plupart des régions métropolitaines de recensement (RMR) ont enregistré des hausses de transactions. Saguenay a affiché le plus important gain (+23 %), suivie de Gatineau (+11 %), Sherbrooke et Trois-Rivières (+2 %) ainsi que Montréal (+1 %). Le marché a reculé de 4 % à Québec.

Statistiques résidentielles Centris - Juillet 2018


Le prix médian d’une maison unifamiliale vendue en juillet s’élevait à 246 000 $, un gain de 1 % comparativement à juillet 2017. Le prix médian des copropriétés s’élevait à 238 000 $, en hausse de 2 % par rapport à la même période l’an passé.

Voici le prix médian d’une propriété unifamiliale dans les 6 RMR en juillet 2018, accompagné de la variation par rapport au même mois de l’an passé :

  • Montréal : 336 250 $ (+6 %)
  • Québec : 250 000 $ (0 %)
  • Gatineau : 245 000 $ (+1 %)
  • Sherbrooke : 225 000 $ (-5 %)
  • Saguenay : 171 750 $ (-4 %)
  • Trois-Rivières : 165 000 $ (+11 %)


À lire aussi :

6 éléments souvent négligés à l’achat d’une propriété

Les secteurs les plus chers et les plus abordables

Le courtier : votre allié pour réussir votre transaction

Retour haut