5 mars 2018

Les secteurs les plus chers et les plus abordables

Il est encore possible d’acheter une maison à moins de 100 000 $ au Québec. Dans son plus récent Mot de l’économiste, la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) se penche sur les secteurs les plus chers et les plus abordables en 2017.
Les secteurs les plus chers et les plus abordables

 

Même si le prix des unifamiliales au Québec monte, il est encore possible d’acheter une telle propriété à un coût plus qu’abordable. C’est le cas de la ville de Thetford Mines, où le prix médian des maisons était le plus faible en 2017, se situant à 97 750 $, ce qui signifie que 50 % des ventes ont été réalisées à un prix inférieur.

À l’autre extrême, les unifamiliales les plus chères de la province se trouvent toutes sur l’île de Montréal, une presque exclusivité des quartiers centraux de l’Île.

Secteurs les plus abordables - unifamilialeSecteurs les plus chers - unifamiliale

 

Tout comme pour les unifamiliales, on apprend sans surprise que ce sont encore les quartiers centraux de l’île de Montréal qui recensent les plus hauts prix médians pour les copropriétés.

Secteurs les plus abordables - copropriétéSecteurs les plus chers - copropriété

 

Consultez le texte intégral du Mot de l’économiste pour en savoir plus sur le portrait global du marché immobilier québécois en 2017.

 

À lire aussi :

Les plus fortes croissances en 2017

Premiers acheteurs, évitez ces erreurs!

Accéder à la propriété avec le RAP

Retour haut