11 décembre 2017

Marché résidentiel en 2018 : record de ventes au Québec

Alors que le marché immobilier résidentiel québécois se dirige déjà vers un record de ventes cette année, la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) prévoit que ce record sera battu en 2018.
Marché résidentiel en 2018 : record de ventes au Québec

 

Le nombre de ventes réalisées par l’intermédiaire du système Centris® des courtiers immobiliers, qui est en voie d’atteindre un sommet de 82 600 transactions cette année (+6 %), connaîtra une nouvelle hausse d’activité (+3 %) l’an prochain et fracassera le seuil des 85 000 transactions pour la toute première fois.

« Malgré le relèvement anticipé des taux d’intérêt et un autre resserrement des règles hypothécaires, cette fois pour les prêts hypothécaires dont le ratio prêt-valeur est inférieur à 80 %, la demande d’habitations sera forte, stimulée par la création d’emplois, la migration et la confiance des consommateurs », explique Paul Cardinal, directeur du service Analyse du marché de la FCIQ.

Par ailleurs, en ce qui a trait au prix médian des unifamiliales, dont la hausse s’établira à 4 % en 2017, la FCIQ prévoit une progression de 3 % en 2018, de sorte que ce prix atteindra 251 000 $ en 2018.

Prévisions 2018 - Province de québec

 

La FCIQ prévoit que l’activité sur le marché immobilier résidentiel augmentera plus fortement dans la région métropolitaine de Montréal que dans le reste de la province, à l’instar de ce qui se produit cette année. En 2017, la métropole est en voie d’enregistrer une croissance des ventes de 7 %, et en 2018, la hausse attendue est de l’ordre de 5 %.

Consultez tous les détails dans le communiqué de presse de la FCIQ.

 

À lire aussi :

Achat d’une propriété : 3 questions à se poser

5 avantages qu’offre la préautorisation hypothécaire

Les programmes d’accès à la propriété

Retour haut