29 septembre 2022

Quel type d’assurance habitation choisir ?

L’assurance habitation n’est pas obligatoire au Québec. Mais avez-vous vraiment le choix, considérant les ennuis que pourrait entraîner un sinistre? Cela dit, vous avez le choix de la protection pour laquelle vous souscrivez, parce qu’il existe plusieurs types d’assurance habitation. Voici ce que vous devez savoir afin de faire un choix éclairé.

 

Quels sont vos besoins?

L’assurance habitation sert à vous protéger contre un sinistre qui endommagerait votre propriété, celle de votre propriétaire ou vos biens. Elle peut aussi couvrir les blessures subies par un visiteur ou des dommages causés à une autre maison (assurance responsabilité).

La première étape dans le choix d’une assurance habitation consiste à évaluer vos besoins. Combien coûteraient la reconstruction de votre maison et le remplacement de vos biens?

Évaluer le coût de reconstruction peut se faire avec l’aide d’un évaluateur professionnel. Dans bien des cas, l’assureur peut vous aider à obtenir une évaluation adéquate.

Pour ce qui est du coût de remplacement de vos biens, la seule bonne manière est d’effectuer un inventaire. Dressez la liste de tous vos biens, en évaluant leur valeur. Soyez précis, si possible : inscrivez la marque et le modèle, ainsi que le numéro de série, si possible. Si vous avez les reçus, assurez-vous d’y avoir accès en cas de sinistre. Et prenez des photos de vos biens; ça peut être utile!

Quel type d’assurance habitation choisir?

Selon que vous soyez propriétaire d’une unifamiliale ou d’un immeuble à revenu, vous aurez accès à des contrats d’assurance habitation différents. De même si vous êtes locataire ou copropriétaire d’un bâtiment. En d’autres mots, la formule d’assurance à utiliser dépend de votre situation :

  • L’assurance habitation pour les propriétaires occupants. L’étendue de la protection varie beaucoup d’une police à l’autre.
  • L’assurance habitation pour les locataires. Si vous louez un logement, l’assurance du propriétaire de l’immeuble ne vous protège pas. Si vous êtes responsable d’un dégât à l’immeuble ou aux biens des autres locataires, vous aurez à payer la facture.
  • L’assurance habitation pour les copropriétaires. L’assurance du syndicat de copropriété couvre les dommages aux parties communes et au bâtiment lui-même, en plus de la responsabilité civile. Vous avez besoin d’une assurance pour vos propres biens, votre responsabilité civile et les améliorations faites à votre logement.
  • L’assurance habitation pour les propriétaires d’immeubles à revenu. En plus du bâtiment, ce type d’assurance vous protège en cas de perte de revenus à la suite d’un sinistre.

En plus de pouvoir souscrire à une assurance habitation adaptée à votre situation, vous pouvez aussi choisir différents degrés de risques :

  • L’assurance habitation « de base » (ou « risques spécifiés »). Avec ce type d’assurance, votre protection couvre tout ce qui est inscrit au contrat, mais exclut le reste. Ce qui est protégé est identique dans tous les contrats de ce type, soit le feu, le vol, le vandalisme et certains dommages causés par l’eau. Si un sinistre n’est pas inscrit à votre police d’assurance, il n’est pas couvert.
  • L’assurance habitation tous risques. Dans ce cas-ci, tout type de sinistre est couvert, sauf ce qui est exclu explicitement par le contrat. Comme la couverture est plus large, le coût de l’assurance est plus élevé que dans le cas de l’assurance de base.
  • L’assurance habitation étendue. Cette formule est hybride: votre résidence est protégée contre tous les risques, sauf ce qui est exclu, tandis que vos biens sont couverts par une assurance apparentée à la formule de base. L’assurance étendue coûte moins cher que la formule tous risques.
  • L’assurance sans superflu. Si votre résidence n’est pas assurable selon les critères généralement applicables, vous pouvez toujours obtenir une assurance dont la couverture est restreinte. Ça peut être le cas d’une résidence secondaire ou d’un chalet que vous n’habitez pas toute l’année.

L’importance de magasiner votre assurance habitation

Même si toutes les assurances se ressemblent, la formule et le détail de la couverture peuvent grandement varier et en influencer le coût. Prenez le temps de magasiner pour obtenir le meilleur prix; ça vaut la peine !

Au moment de transmettre l’information à un assureur potentiel, n'oubliez pas de lui mentionner si vous comptez louer votre résidence de façon temporaire, si vous êtes travailleur autonome (pour votre matériel), si vous avez des objets de très grande valeur, ou si vous avez une piscine.


À lire aussi:

Retour haut