15 janvier 2018

Record de ventes résidentielles au Québec en 2017

Le marché immobilier a connu un record de ventes résidentielles au Québec en 2017. Selon la base de données provinciale Centris® des courtiers immobiliers, 82 639 ventes ont été réalisées, soit une hausse de 6 % par rapport à 2016. Il s’agit d’une troisième augmentation consécutive et d’un nouveau record de ventes alors que le sommet de 2007, où 80 647 transactions avaient été enregistrées, a été surpassé.
Record de ventes résidentielles au Québec en 2017

 

La copropriété s’est démarquée avec une hausse de 15 % des ventes, tandis que l’unifamiliale et les plex ont présenté des gains plus modestes, de 3 % et de 4 % respectivement.

Parmi les régions métropolitaines, Montréal et Gatineau se sont distinguées par des augmentations des ventes de 8 % et de 6 % respectivement. La hausse a été de 2 % à Québec et à Trois-Rivières, tandis que l’activité a fléchi du côté des régions métropolitaines de Sherbrooke (-1 %) et de Saguenay (-4 %).

Statistiques résidentielles Centris - Cumul 2017

 

Après quatre années de hausses plutôt modestes, la progression des prix médians a été plus soutenue en 2017 à l’échelle provinciale. Ainsi, tant le prix médian des unifamiliales que celui des copropriétés et des plex a augmenté de 3 %, pour atteindre respectivement 242 500 $, 230 000 $ et 380 000 $.

Voici le prix médian d’une propriété unifamiliale dans les 6 RMR en 2017, accompagné de la variation par rapport à 2016 :

  • Montréal : 310 000 $ (+7 %)
  • Québec : 250 000 $ (+1 %)
  • Gatineau : 242 000 $ (+4 %)
  • Sherbrooke : 206 000 $ (+4 %)
  • Saguenay : 172 000 $ (+1 %)
  • Trois-Rivières : 150 000 $ (+2 %)

 

À lire aussi :

Marché résidentiel en 2018 : record de ventes au Québec

10 bonnes raisons de travailler avec un courtier

Achat d’une propriété : 3 questions à se poser

Retour haut