30 avril 2018

Un record de ventes de propriétés de villégiature en 2017

Selon la base de données Centris®, la FCIQ estime que 3 921 propriétés de villégiature ont été vendues en 2017 dans l’ensemble des villes sélectionnées de six régions administratives de la province. Il s’agit d’une hausse de 5 % par rapport à 2016, d’une quatrième augmentation annuelle consécutive et d’un nouveau record de ventes à ce chapitre. Par catégories de propriétés, ce sont 3 354 unifamiliales et 567 copropriétés de villégiature qui ont changé de mains l’an dernier, ce qui représente des croissances de ventes de 3 % et de 25 %, respectivement.
Graphique 1 : Évolution des ventes de propriété de villégiature au Québec

Les régions où la propriété de villégiature est de plus en plus populaire

Les marchés immobiliers des régions de la Capitale-Nationale et des Laurentides ont connu en 2017 une année particulièrement faste en ce qui a trait aux propriétés de villégiature : les ventes y ont bondi de 17 % et de 11 % respectivement. Les propriétés de villégiature en Estrie ont également vu leurs ventes croître de 6 %. Ces trois régions administratives ont enregistré des records de ventes à ce chapitre en 2017.

Du côté de Lanaudière et de l’Outaouais, le nombre de transactions de propriétés de villégiature a diminué en 2017, de 4 % et de 3 % respectivement, après deux années de fortes hausses. Finalement, le marché de la revente de propriétés de villégiature dans la région de la Montérégie a connu une année comparable à la précédente.

Consultez le texte intégral du Mot de l’économiste pour en savoir plus sur le portrait du marché de la propriété de villégiature québécois en 2017.

Six régions administratives observées (Capitale-Nationale, Estrie, Lanaudière, Laurentides, Montérégie, Outaouais), certaines municipalités de milieu urbain ayant été exclues.

 

À lire aussi :

Début d’année très actif pour le marché immobilier

6 éléments souvent négligés à l’achat d’une propriété

Premiers acheteurs, évitez ces erreurs!

Retour haut