25 juillet 2019

Plante grimpante sur votre maison : quoi savoir

Plusieurs mythes persistent au sujet des plantes grimpantes extérieures. Nombreux sont ceux qui n’osent pas malgré la beauté et les avantages de celles-ci. Il est faux de croire que ces espèces endommagent les murs de votre maison ou qu'elles sont dangereuses pour la maison à cause du taux d’humidité. Au contraire, elles peuvent même prolonger la durée de vie d’un revêtement s’il est bien choisi et pensé. Voici quelques « quoi faire » et « quoi ne pas faire » qui pourraient vous aider et vous convaincre.

Quoi faire

Plantez au printemps ou à l’automne

Plantez juste au moment où les bourgeons commencent à gonfler ou quand les feuilles commencent à faner. Humidifiez bien la terre du pot et ne lésinez pas sur l’engrais ou le compost.

Choisir la bonne plante

L’environnement dans lequel vous habitez et la façade de votre maison sont à considérer. Il est donc important de bien se renseigner auprès de votre centre de jardin sur les options de vivaces qui s’offrent à vous.

Gardez les racines humides et au frais

La plupart des grimpantes aiment avoir les racines à l'ombre et la tête au soleil. Pour créer de l’ombre, beaucoup utiliseront d’autres végétaux ou arbustes à basse hauteur, et du paillis peut également aider à conserver l’humidité. Pour mettre toutes les chances de son côté, pourquoi ne pas appliquer ces deux petits trucs ensemble?

Ajoutez un treillis

Il faut toujours considérer qu’avec un mur vert, le revêtement n’est par la suite plus accessible. Pour pouvoir avoir accès à la maison dans le futur, installez la plante grimpante sur un treillis accroché sur des crochets ou monté sur une base afin de créer une mobilité possible.

Veillez à l’entretien

Il est conseillé de tailler vos plantes grimpantes annuellement et de s’assurer hebdomadairement que leur terre est toujours humide. En taillant votre mur végétal, vous vous assurez un certain contrôle, car ces vivaces deviennent parfois envahissantes.

 

Quoi ne pas faire

Plantez des espèces toxiques

Il y a plusieurs grimpantes qui sont toxiques. Si vous avez des enfants ou animaux de compagnie allant à l’extérieur, il est préférable de les éviter ou de bien faire attention.

Installez les plantes sur du bois

L’humidité que créent les espèces grimpantes peut entraîner un pourrissement de votre revêtement en bois. Les murs de briques ou de pierres sont des meilleures options pour accueillir une plante. Si ce n’est pas possible pour vous, vous pouvez toujours y installer un support ou treillis à une distance raisonnable de votre maison.

Plantez sur un revêtement très abîmé

Une façade doit être sans ou avec peu de défauts. Un problème peut survenir quand les matériaux extérieurs de votre maison sont abîmés, car ils offrent au végétal des prises. Il faut aussi prendre de grandes précautions lorsqu’on les retire car le mur pourrait être endommagé si on y va trop rapidement ou violemment. La patience est donc de mise!

Enfin, pour faire un test, vous pouvez commencer avec une annuelle, voir les résultats, et si vous aimez bien, l’année suivante, vous pouvez vous lancer avec une vivace qui poussera année après année.

À lire aussi :

Comment bien aménager balcons et terrasses?
Conseils pour bien choisir son solarium
Mobilier de jardin : quels matériaux choisir?


Retour haut